VIP chez WishTrend 02 | Test de la poudre libre Ciracle

lundi 4 juin 2012

Suite à mon premier article sur la review Wishtrend, voici mon deuxième test produit. J'ai testé la Secret Sebum Powder de Ciracle.

A première vue :
Tout comme le premier produit que j'ai testé, cette poudre libre a un packaging assez sobre. C'est un pot tout noir et qui n'est pas énorme.
Les instructions sont aussi écrites en coréen, mais ce n'est pas grave : on imagine bien comment utiliser le produit ;)



A l'ouverture :
La poudre était protégée par un opercule en plastique que j'ai retiré. Le pot contient une petite houppette et la poudre est de couleur blanche, limite transparente. Au niveau de la texture et de la couleur, ça ressemble à du sucre glace en fait.


A l'essai :
Je me suis demandé comment j'allais mettre la poudre sur la houppette. Est-ce que comme mon fdt bareMinerals, je met un peu de poudre dans le couvercle et je tapote ensuite la houppette dessus ?
Non, j'ai essayé une autre technique : tout simplement retourner une fois le pot. Ensuite en ouvrant, je remarque qu'un peu de poudre s'est déposé sur la houppette. Juste assez en fait !
Normalement cette poudre est à appliquer par dessus votre maquillage. Pour voir réellement son effet, je n'ai pas appliqué de maquillage avant. Allez c'est parti, j'applique la poudre...

Quantité de poudre utilisée pour tout le visage

Il ne faut pas utiliser beaucoup de poudre car le pot ne contient que 5g ;)
Et comme les images parlent plus que les mots, voici une photo avant/après de mon front. J'ai une peau mixte et qui a donc tendance à briller...

  
Avant...

Après !

On voit clairement que le front est matifié non ? On dirait limite que la photo a été floutée ^^

Mon avis :
Cette poudre va atterrir directement dans mon sac, ça c'est sûr !
Premièrement, à cause de sa taille : elle est super pratique à ranger dans le sac et ne prend pas beaucoup de place.
Deuxièmement, parce que ça fonctionne super bien ! C'est super simple et rapide à utiliser et après application je ne brille plus. Quoi demander de plus ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire